Sportnographe

Gaston Therrien, qui met l’ecstasy et le Tylenol sur un même pied

Quand moi j’ai arrêté d’être entraîneur, c’était beaucoup plus, ils prenaient des pilules pour se stimuler. Des ecstasy, des Tylenol extra-fort, des Sudafed, des trucs comme ça.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine toutes les nouvelles citations par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.