Le Sportnographe

Gabriel Grégoire, au sujet des premières présumières complices

Pourquoi qu’on prend la même stratégie qu’au Brésil où la police dit qu’on n’a pas des preuves ou là c’est notre première présumière complice ou c’est elle qui est la meurtrière ?

3 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.