Le Sportnographe

Échange de Sergeï Kostitsyn : l’erreur du siècle

Photo : THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

Nous du Sportnographe avions déjà avoué notre penchant pour Sergeï Kostitsyn en prétextant que sa présence permettait de détourner les projecteurs des autres caves de l’équipe. Le voilà parti, et toute la pression ira sur Carey Price qui agira à la fois à titre de gardien numéro un, et de douchebag numéro un, un double-titre qui pourrait nuire à ses performances dans les bars de danseuses (et sur la glace, accessoirement).

Mais il y a une autre raison qui fait que l’échange de Kostitsyn constitue l’erreur du siècle pour Canadien : c’est que Sergeï a presque été la trouvaille du siècle il y a quelques années. Repêché en 354e ronde, le jeune avait promis de belles promesses dans le junior avec Patrick Kane et Sam Gagner, en marquant cinquante-douze-mille buts.

Est-ce à dire que le plus jeune des Kostitsyn pourrait exploser à Nashville en compagnie des supervedettes de la place comme Patric Hornqvist ? C’est sûr que oui. Tous les facteurs seront de son côté, puisqu’on sait qu’à Nashville, y’a pas grand choses à faire pour un biélorusse élevé en partie à Tchernobyl et en partie sur la rue Crescent. À moins qu’il ne se mette à faire du cheval en boisson, on voit mal comment Sergeï K. ne marquera pas 37 buts la saison prochaine.

Il en est pour dire que l’échange pourrait aussi avoir un impact sur le frère Andreï, mais on vous rassure, il en faudrait plus que ça pour l’affecter. On ne serait pas surpris qu’Andreï ne se rende même pas compte que son frère ait été échangé, comme il lui arrive parfois de ne pas réaliser qu’il est en possession de la rondelle.

Sergeï Kostitsyn était une inspiration pour tout les humoristes-parodistes-sportifs de ce monde. Mais si on a survécu au départ de Pierre Dagenais, on peut survivre à tout.

11 commentaires

Laisser un commentaire

    • comme la malediction de Babe Ruth avec les Red Sox, le Nashville va au moins gagner 24 Stangneley pour les 100 prochaines années et Canadien sa 25e dans 101 ans en 7 contre le Nashville…

  • Denis est d’estime que la perte du jeune Serge sera excessivement imbue de négatif pour Canadien. Peu de gens le sachent mais des sources parfois bien formées dans l’entourage de Canadien ont confiné à Denis que c’est Serge qui attachait les lacets de patin de hockey de son frère Dédé K avant les matchs. Sans les douces mains de Serge pour s’attacher les patins, Dédé risque de ne plus se montrer à la hauteur de son talent de 6 pieds 0 pouces. Nous ne pouvons qu’espérer que Dustin Boyd se révélera être un aussi bon attacheur de patin que Serge; la survie à moyen terme de Canadien en dépend.

  • Si Sergei switch son #74 de bord (donc #47), il pourrait p’t’être connaître du succès à la Guillaume Latendresse… lui qui a r’viré son #84 pour le #48 avec les sauvages.

  • Qui va boire la bière de Serge?
    La nouvelle Molson: une vraie bière de Andrei?

    Triste ce départ mais comme je connais plus de filles qui ont couché avec Sergei que j’ai d’amis…il avait peut-être fait le tour de la place et avait le goût d’aller voir ailleurs.

  • Un morveux de moins chez Canayens….y va moins faire le frais chez les cowboys ….là ou les points s’accumule plus vite sa yeule que sur une fiche

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.