Le Sportnographe

Archive -avril 2017

Claude Julien, croyant

Le but dans tout ça, c’est qu’on croit en nous-mêmes. C’est pas une victoire qui devrait changer le focus ou l’espoir de l’équipe, c’est la croyance. J’pense qu’y’a une bonne croyance dans le vestiaire.

Mike Bossy, qui propose une solution drastique

Pacioretty et Carey Price, on arrête pas de dire comment ils sont calmes ces deux là. Bin il serait le temps qu’ils se mettent un petit pic pic dans les fesses pis que y commencent à s’énerver un petit peu.

Claude Julien, pas de toi-même

La chose première c’est de t’assurer que t’es un joueur d’équipe et puis que tu changes pas l’attitude dans le vestiaire pour des raisons euh disons, des raisons de toi-même. Je sais le terme anglais c’est selfish là.

Michel Bergeron, logique

Karlsson depuis le début des séries a cinq mentions d’assistance. Cinq jeux extraordinaires. À toutes les fois, ses mentions d’assistance résultent avec des buts.

Alex Tanguay, scruté

Bin écoute, c’est sûr que les séries sont tellement scrutinées d’une manière excessive pour tout le monde.

Gaston Therrien, humoriste

– Plus le Canadien va gagner des matchs, plus le Canadien va gagner des rondes, plus ce chandail là va avoir de l’importance. – Ça rend les joueurs heureux d’être ensemble, d’être en...

Martin Brodeur, qui roule sa bosse

Quand t’as une bonne équipe, la grosse affaire, c’est de passer la première ronde, pis après ça, si t’es capable de faire ça comme du monde, bin là t’es capable de rouler ta boule pour le reste.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.