Le Sportnographe

Canadien est scientifiquement bon depuis 3 matchs

Crédit photo : Associated Press, Karl B DeBlaker
Crédit photo : Associated Press, Karl B DeBlaker

D’entrée de jeu, j’entends les esprits faibles qui consultent le Sportnographe penser ceci tout haut : Bon, Paul est encore partie sur une chire. Pantoute. Pendant que vous tombez dans l’opinion, moi je donne dans les faits. C’est d’ailleurs ce qui fait que je suis payé pour écrire ce que vous lisez et que vous, ben vous touchez pas une cenne pour votre chiâlage.

Alors, on disait ? Ah oui, Canadien est scientifiquement bon depuis 3 matchs. D’abord, la science, vous connaissez ? Selon Wikipédia, qui lui se réfère au Petit Robert, la science est « l’ensemble de connaissances d’une valeur universelle fondées sur des relations objectives vérifiables ». Bon, là je sais je que vous ai pardu, mais c’est pas grave, m’a continuer, j’ai deux feuillets à remplir.

Donc, qui dit science dit « moi je comprenais jamais rien aux vecteurs pis aux intégrales en maths ». Ben ça, c’est votre problème. Moi, dans mon entourage, le monde qui disent science disent plutôt « méthode scientifique ». Ah voilà ! Canadien est scientifiquement bon que je vous disais ? M’a vous en faire la preuve, pis méthodiquement à part de ça.

Au préalable, il faut savoir que la méthode scientifique comporte 4 étapes : l’expérimentation, l’observation, la théorisation et la simulation.

D’abord, l’expérimentation. Elle consiste à vérifier, de manière répétitive, la validité d’une hypothèse. Dans le cas qui nous concerne, mon hypothèse, c’est que Canadien gagne souvent ces temps-ci. La chose se vérifie : depuis une semaine, Canadien a joué 3 matchs et n’a pas perdu.

L’observation maintenant. Il s’agit du suivi du truc en question, sans désir d’en influencer le cours, le tout, avec l’aide de moyens d’enquêtes précis. Personnellement, j’observe jouer Canadien à l’étranger depuis 3 matchs et ce, à partir de ma tv, et le résultat est le même chaque fois : Canadien ne perd pas.

Vient ensuite la théorisation, soit la modélisation de nos expérimentations et de nos observations afin de comprendre la nature humaine. Dans ce cas-ci, du fait que Canadien vient d’en gagner 3 de suite, j’avance la théorie que Canadien est bon.

Enfin, l’étape cruciale : la simulation, soit la reproduction artificielle du fonctionnement d’un phénomène à l’aide d’une maquette ou d’un programme informatique, à des fins d’étude. C’est pas moi qui le dit, c’est Wikipédia. Alors, je me suis starté une saison dans NHL 2010 sur une console Xbox pis le résultat est le suivant : avec le calendrier actuel de Canadien, ben j’ai gagné les 3 derniers matchs. Pis les 10 suivants. Je dois vous avouer par contre que j’ai tradé Metropolit pour Lecavalier.

Alors voilà. J’espère que cette preuve scientifique de la bonté de Canadien saura agir parfaitement comme cadeau à l’occasion de cette fête chrétienne qui m’énerve juste assez. D’ailleurs, pour l’occasion, frenchez donc pour moi votre cousine au réveillon, elle le mérite bien.

On reconnecte un moment donné.

11 commentaires

Laisser un commentaire

  • Je confirme la théorie puisque j’ai eu l’occasion d’effectuer votre étude à partir d’une Playstation 3…et j’ai le même résultat. Me semble que ca confirme tout !

    À partir de ce constat j’ai aussi tester des hypothèses sur ma plateforme « scientifique », ma PS3.

    Donc je peux affirmer sans le moindre doute que Canadiens peut échanger Halak contre à peu près n’importe quel joueur de concession si il rajoute un premier choix à son offre.

    Donc quelques propositions

    Halak et un premier choix contre :

    Parise
    ou
    Thornton
    ou
    Brodeur
    ou
    Guy Lafleur dans ce cas là il faut faire l’échange avec le club des anciennes gloires.

    Donc ma proposition officielle
    Halak + 1er choix contre Lafleur et Butch Bouchard

  • Ya des erreurs factuelles m. Meilleur-Aucoin dans vos étapes de démarche scientifique : Il y a non pas 4 mais bien 5 étapes, et celles-ci sont :

    – Observation
    – Problematique
    – Hypothese
    – Experimentation
    – Théorie.

    Get your fact straight!

  • @ Louis : On sait tous qu’il existe plusieurs écoles de pensée au sujet de la vraie nature de la méthode scientifique. Sans compter que Karl Popper, lui, s’est amusé particulièrement à rejeter l’étape de l’expérimentation en lui préférant ce qu’il a désigné comme étant l’abduction.

    Est-ce donc dire que la méthode scientifique ne serait pas vraiment scientifique ? Poser la question, c’est au moins avoir le courage de ses opinions. Euh, le courage de ses faits, je veux dire.

  • J’peux vous répondre vu que dans la vraie vie, je suis une vraie scientifique. Étant moi-même en train de tester une méthode scientifique voici comment je testerais votre hypothèse:

    D’abord il faut OBSERVER les faits: Canadien gagne et on est heureux.

    Ensuite, faut se poser une QUESTION. Canadien est-t-il bon ou c’est juste un feu de paille?

    On émet alors un HYPOTHÈSE basée sur nos connaissances: Canadien est bon parce qu’il gagne depuis 3 matchs.

    Là, on TESTE/EXPÉRIMENTE notre hypohtèse en béton. Ici, je dois me fier à vous, n’ayant pas la chance de posséder le très palpitant jeu NHL 2010 et la console qui va avec. (Est-ce que ça se trouve sous mon sapin…j’en doute malheureusement!) Donc, si vous gagner 3 matchs de suite consécutifs avec ce jeu et en plus vous en gagner d’autres suivants, on peut INTERPRÉTER que Canadien est bon.

    En CONCLUSION, Canadien est bon en taaaa et continuera d’être bon vu qu’on a tester et interpréter la chose. Ce n’est donc pas un feu de paille, heureusement. Et pour aller plus loin (parce qu’il y a toujours une partie « perspectives d’avenir dans une conclusion scientifique »), Canadien en 5 pis on gagne la Coupe!

    Paul, vous étiez très bien parti, vous manquait juste quelques twists. Comme dirait mon boss: « C’est l’métier qui rentre ». Ce qu’il y a d’excellent dans votre article, c’est que maintenant, j’ai plus le goût de continuer mon travail de recherche bibliographique pour ma maîtrise. MERCI!!

  • Moi, je préférerais une approche scientifique à la Zola. La saga des Rougon-Molson ça s’appellerait, où on pourrait suivre les tumultes humains d’un groupe donné, disons le CH. Plus j’y pense, plus je me dis que la télé-réalité, c’est du Zola post-moderne-trans-culturel. M’enfin, ça nous permettrait de porter un regard critique sur les accommodements raisonnables et la réussite marketing, avec comme résultat que des millions, ça change pas le monde, et même pas du tout.

    Asteur, viendrez pas me dire qu’on peut pas faire dans les sciences humaines sans se prendre au sérieux.

  • Moi, j’crois en Ti-Jésus. Et comme Ti-Jésus goale pour Canadien, et bien j’vois pas pourquoi on s’énarve avec des Darwineries. Alors tou zensemble: PRICE THE LORD!!!

  • En appliquant mon GBS (et non GPS), la théorie de l’évolution de Darwin( i.e. « la sélection naturel »), ne s’appliquerait pas tellement à Canadien;

    En « wékipédiant »: http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9lection_naturelle
    et en utilisant mon GBS je constate que Canadien n’est plus que l’ombre de lui même.

    Principes de la sélection naturelle

    La théorie de la sélection naturelle telle qu’elle a été initialement décrite par Charles Darwin, repose sur trois principes:

    1 – le principe de variation
    2 – le principe d’adaptation
    3 – le principe d’hérédité

    Principe 1 : Les individus diffèrent les uns des autres.

    À part les différences de quelques dollars, les joueurs de Canadien semblent être fait sur le même moule: ce sont des joueurs moyens.

    Avant il y’avait une variété de joueurs: de supers vedettes du 1er trio à plombiers de 4e trio, en passant par des défenseurs et gardiens dominants.

    Principe 2 : Les individus les plus adaptés au milieu survivent et se reproduisent davantage

    Les joueurs de Canadien d’aujourd’hui ne s’adapterait pas trop à l’environnement de la jungle mourialaise, trop de prédateurs de l’information et s’agglutinent autour d’eux et la moyenne de reproduction du nombre de but par tête de joueur est à la baisse ou plafonne, seule la pratique reproductive entre 2 matchs dans les clubs de nuit semblent avoir de succès.

    Principe 3 : Les caractéristiques avantageuses doivent être héréditaires

    Canadien a été créé(SIC) pour qu’un club de hockey montréalais qui compterait en majorité sinon en totalité des joueurs d’expression française.

    En constatant le peu de nombre de joueurs d’origine canadienne-française, et que la ligné héréditaire directe canadienne francaise gagnant de la Coupe Stangneley s’est terminé avec Patrice Brisebois. Canadien semble maintenant une espèce avec des gênes recessives.

  • @Louimax:

    Merci, tu as été une source d’inspiration en écrivant « Darwineries ». Donc, je le dédie aux partisans de Sportnographe toutes religions confondues. Faites en bonnes usages.

  • Quesec vous voulez que j’rajoute après ca…? Je va faire comme d’habitude…faire un copier/coller d’un texte volé sur wikipedia….

    On appelle méthode scientifique l’ensemble des canons guidant ou devant guider le processus de production des connaissances scientifiques, que ce soit des observations, des expériences, des raisonnements, ou des calculs théoriques.

    Très souvent, elle engage l’idée implicite de son unicité, tant auprès du grand public que de certains chercheurs, qui de surcroît la confondent parfois avec la méthode hypothético-déductive. L’étude des pratiques des chercheurs révèle cependant une si grande diversité des démarches scientifiques que l’idée d’une unité de la méthode est rendue très problématique.

    Ce constat ne doit cependant pas être entendu comme une forme d’anarchisme épistémologique. Si la question de l’unité de la méthode est problématique (et ce problème sera abordé plus en détail ci-dessous), cela ne remet pas en question l’existence d’une pluralité de canons méthodologiques qui s’imposent aux chercheurs dans leurs pratiques scientifiques.

    …faque c’est ca…M.Aucoin , vous fumez trop des gros bat…

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.