Le Sportnographe

Brian Gionta : Capitaine Canadien

Photo : AP Tim Donnelly

Tel un chat courant après une souris depuis plus d’un an, le merveilleux monde des médias a enfin mis la main sur Capitaine Canadien. Fectivement, c’est notre ami François Gagnon, de la grosse Presse, qui met au jour cette nouvelle fracassante : Gionta sera la nouvelle tête de la capitaineté de Canadien.

De quessé?

Vous n’êtes pas en train de sauter de joie? Ni d’ouvrir le champagne?

Vous n’aimez pas Gionta? Parce qu’il ne parle pas français?

C’est pas ça. Vous le trouvez parfait.

Yé trop petit? Deux capitaines petits de suite c’est trop?

Non plus? Bin c’est quoi, c’est son beignet barbu qui vous tape?

Bin là, on comprend pas.

Ah… je vois.

C’est la course qui vous plaisait. C’est le moment d’incertitude. C’était la quête vers le « C » qui vous branchait. Qui, de Markov, Gorges, et autres candidats allaient pouvoir arborer cet insigne valeureux.

Chers amis, prenez les mots de Bob Dylan pour preuve : il ne sert à rien de s’asseoir et de se demander pourquoi. Oh non, il ne sert à rien de s’asseoir et de se demander pourquoi. Ce sera Gionta, et pis c’est tout.

Et pis c’est une bonne chose de fait. Parce que, cher Canadien, avec toute cette attente insoutenable, tu aurais pu faire un peu mieux et le désigner l’an passé. Parce que, comme dirait Robert, tu m’as juste comme fait perdre de mon précieux temps.

Longue vie à Brian.

16 commentaires

Laisser un commentaire

  • Est-ce que Gionta a pris son sérum de super-joueur?… Va t’il défendre les valeurs de Canadien coast to coast (ou de Pointe-Claire jusqu’à l’ouest de St-Laurent)?…

  • Dixit RDS, « Voici votre capitaine » !

    Un bon petit slogan publicitaire gratuit pour Canadien. Hé bien, qu’on est donc surpris.

    Moi c’est pas mon capitaine. Maudit fédéraliste!

    J’ai hâte de lire la chronique de R. Tremblay là-dessus. (Non).

    • RDS considère donc que tous les visiteurs de son site sont des partisans du Canadien. Comme il considère que tous ses auditeurs sont des partisans du Canadien. Je connais des éboueurs qui ont une meilleure éthique journalistique que ça…

  • Peu importe le beignet barbu : à la fin, ce qui compte c’est la Coupe. Et à défaut de la soulever, ben ça va être plus facile de lever le cap comme le capitaine, genre. C’est ça qui est ça, mes champions.

  • Hé bien, hé bien! la saison n’est pas encore commencée que les fameux journalistes de La Presse nous sortent une fausse vraie nouvelle. Que je suis donc surpris. Faudrait vraiment pas que Jacques Martin en choisisse un autre, ça serait la honte pour Gagnon.

    «C’est de la spéculation venant d’un journaliste qui aime en faire. Le processus est en place et on l’annoncera avant la fin du camp d’entraînement. Ce sont les joueurs qui seront les premiers à le savoir» (J. Martin)

    La saison commence du bon pied pour les supers journalistes de La Presse qui sortent des nouvelles en priant le ciel pour que celles-ci se vérifient. C’est le rouge et le noir des nouvelles quoi! Faites vos jeux!

    Pis le sportnographe est-il tombé dans le panneau? Kessé? Faut changer le titre. Mettons: « Gionta y’est poche comme capitaine ».

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.