Auteur: Normand Leblond

Faites des beu-byes

Ça y est, les jeux olympiques sont là. Ils sont là au bon moment pour patcher la grille horaire de la fin de l’été. Et qui dit début des jeux, dit défilé des athlètes qui font des tatas. D’ailleurs il est de plus en plus une épreuve en tant que telle que celle de toffer ce défilé au complet. Je me demande ce qu’on donne comme indications aux athlètes. Faites des beu-byes. Filmez la foule, ça fait un beau souvenir. Toi le jeune en avant avec le drapeau, arrange-toi pas pour trop clancher ta gang en arrière. Parlant de porteur de drapeau, dès le début du party, j’attendais impatiemment mon controversé Nicolas Gill et le reste de l’équipe de mon pays uni favori pour ensuite changer de poste ou aller me faire réchauffer un excellent restant. Erreur ! Ce merveilleux moment de télévision estivale était en alphabet grec et je dû attendre les k pour voir mes vedettes favorites. Par contre, j’ai pu faire progresser mes connaissances en matière de petits pays trous des caraïbes, habituellement connus comme d’excellents paradis fiscaux de compagnies de bateaux.

Après le passage de mon beau grand pays d’un océan à l’autre et de nombreuses publicités concepts, où l’on en beurre épais pas à peu près, je m’apprétais à être gossé mais c’est alors que je vis apparaître la délégation de l’Irak libre, vaillamment applaudie. C’est alors que je n’ai pu retenir mes émotions et je versi une larme en l’honneur de tous les américains et américaines qui ont sacrifiés leurs vies pour instaurer une démocratie, pour faire de ce monde, un monde meilleur. Mais dès le commercial suivant je me gossais définitivement. De la grosse pub en perspective pour les prochaines semaines mesdames et messieurs.

Bonk signe

Bonk vient de signer avec le Canadien. Interprétez ça comme vous voulez, y’en aura pas de hockey !

Fin de la séquence d’Éric Gagné

Après 84 sauvetages de suite, le lanceur québécois a connu son premier sabotage depuis le 26 août 2002. Malgré ce sabotage, les Dodgers l’ont tout de même emporté sur les Diamondbacks 6 à 5. C’est une triste nouvelle, mais au fond, on s’en sacre du baseball.

1 19 20 21